Maison à énergie positive

fond-process-mobile.jpg
La maison à énergie positive est un concept révolutionnaire. Les bâtiments sont construits de façon à produire de l’électricité. Sur le moyen terme, la quantité qu’elle fournit est supérieure à ce qu’elle dépense. Il est donc tout à fait envisageable de réaliser d’importantes économies tout en réduisant son empreinte de carbone.

Les critères à prendre en compte

La santé et le confort des occupants sont les principaux facteurs à considérer par l’habitation moderne. Les techniques de fabrication dépendent ainsi des styles de vie de chacun, bien qu’il soit parfois nécessaire de faire quelques concessions. L’objectif est de favoriser le développement durable pour réduire la consommation énergétique. Quant au logement ancien, il est conseillé d’améliorer le système de chauffage et l’isolation thermique. Cela permet d’obtenir une meilleure performance énergétique et de se conformer aux normes en vigueur.

De nombreuses possibilités dans le neuf

Image_2019-03-05 20_32_03.659.jpg
L’habitation moderne offre plusieurs possibilités pour les investisseurs immobiliers. Ils ont le choix entre des bâtiments bioclimatiques ou biologiques. Par rapport aux logements anciens et conventionnels, la production d’électricité est 75 % en moins. De nombreuses initiatives ont été prises au fil des années pour aboutir à ce résultat. Différentes techniques permettent effectivement de concilier les besoins des occupants et la préservation de l’environnement. Il n’est donc pas rare d’avoir des constructions neuves avec 20 cm d’isolants dans les murs et 40 cm au niveau de la toiture. Bien évidemment, cette solution ne réduit en aucun cas la surface habitable.

Différentes techniques pour économiser l’électricité

Les planchers autoportants constituent un des principaux investissements lors de la construction d’une habitation moderne. Les avancées technologiques permettent effectivement de profiter d’une remarquable propriété isolante. Il est également indispensable d’opter pour des vitres offrant les mêmes avantages. Ils doivent par ailleurs assurer deux missions principales. La première consiste à limiter la déperdition de la chaleur afin de préserver une température ambiante dans chaque pièce. Dans un second temps, les vitres captent au maximum les rayons du soleil. Les énergies renouvelables comme le panneau solaire ou les équipements dotés de pompe à chaleur constituent aussi une bonne alternative pour une maison passive.
interieur-06.jpg

Des matériaux performants et innovants

Structurels

beton.jpg
bois.jpg
metal.jpg

Isolants

chanvre.jpg
bois-2.jpg
coton.jpg
lin.jpg
mouton.jpg
liege.jpg
D'une manière générale, les matériaux naturels sont privilégiés parce qu’ils sont considérés comme éco-constructifs. Il s’agit notamment de la terre cuite et du bois. Néanmoins, d’autres composants permettent d’obtenir de bons résultats tels que le béton cellulaire et la brique monomur. Ces derniers ont une très bonne conductivité thermique. En ce qui concerne la brique, elle est de 0,12 W/m.K. Pour le béton, elle varie de 0,14 à 0,29 W/m.K. Les groupes industriels misent aussi sur une technologie innovante pour la fabrication de ciment ayant une haute résistance, une longue durée de vie et une importante ductilité. Toutes ces matières premières favorisent la construction des maisons modernes.

QualitechConstruction

104 ch. de la Vettaz (Pégis) 73 410 Albens - France

+33 (0)4 79 35 00 96